Sapproprier durablement la dynamique des services
Sustainable undertsanding of services' dynamics

ThinkData: un service pour la protection des données et la transparence

posted Jan 30, 2012, 2:58 AM by Giorgio Pauletto   [ updated Feb 2, 2012, 11:56 AM ]

Logo ThinkData


Le service http://www.thinkdata.ch/ a été lancé le 27 janvier 2012 à l'occasion de la 6ème journée internationale de la protection des données.

De quoi s'agit-il?
ThinkData est un service interactif de sensibilisation à la protection des données et à la transparence dans le cadre organisationnel. En proposant des scénarios dont l'accroche est une question, les personnes navigant sur le site sont amenées à mieux comprendre les enjeux liés à la protection des données dans les organisations. Le but est de rendre plus lisibles et plus concrètes les lois et des règlements qui sont aujourd'hui en œuvre. L'objectif est donc double: créer un service qui permette une prise de conscience plus forte et également offrir des pistes concrètes pour savoir comment aller plus loin.

Comment ce service est-il structuré?
La narration est à la base des scénarios proposés. Chaque scénario est présenté selon une introduction, un déclencheur, une péripétie, une résolution et, finalement, une conclusion. Cette technique permet de rendre très vivante et explicite la situation. Par ailleurs, chaque scénario est complété par des recommandations qui donnent en synthèse les éléments importants à retenir et appliquer. Les fondements légaux sont facilement identifiables dans une section rappelant les principes de base. Des liens vers des exemples bien concrets et réels sont proposés dans la plupart des cas.
Différents "filtres" permettent de mettre en évidence les scénarios par thèmes (gestion des dossiers personnels, géolocalisation, courriels professionnels, etc.), par métier (ressources humaines, systèmes d'information, employé, cadre) ou encore par types de données (bancaires, médicales, biométriques, etc.).

Pourquoi est-ce important?
La protection des données et la transparence jouent un rôle de plus en plus crucial dans notre société qui s'avance dans le monde de l'information et des services. Les enjeux à ce sujet sont souvent fortement mis en évidence pour les individus dans la société civile, mais était encore relativement lacunaire pour les entreprises et les organisations. Ce service et site propose de combler en partie ce manque.

Comment cela s'est-il réalisé?

Ce résultat est le fruit d'un réel travail transdisciplinaire (juristes, designers, informaticiens, prospectivistes, académiques, etc.) qui ont su au cours de l'année 2011 faire ressortir les besoins saillants, cadrer le problème, pour ensuite imaginer, proposer et bâtir un service concrétisé par le site http://www.thinkdata.ch.

Qui en parle?
Voici quelques liens vers des annonces et communications à ce sujet:

Radio Suisse Romande La Première RSR1 - On en parle - Thinkdata.ch: tout sur la protection des données et la transparence (podcast)
http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/on-en-parle/?date=27-01-2012

Vidéo exposé de M. Jean-Philippe Walter, préposé fédéral suppléant
http://www.youtube.com/watch?v=1kVwUkUMMtI

Texte du discours du préposé fédéral suppléant
http://www.edoeb.admin.ch/aktuell/index.html?lang=fr&download=NHzLpZeg7t,lnp6I0NTU042l2Z6ln1ae2IZn4Z2qZpnO2Yuq2Z6gpJCDdnt6gmym162epYbg2c_JjKbNoKSn6A--

ThinkData mentionné sur le Site du Conseil de l'Europe
http://www.coe.int/t/dghl/standardsetting/dataprotection/Data_protection_day_fr.asp

Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP) - ThinkData.ch: mise en scène des données personnelles
http://www.afapdp.org/archives/425

Romandie News - Sixième Journée de la protection des données: Lancement du service en ligne interactif «ThinkData»
http://www.romandie.com/news/n/__Sixieme_Journee_de_la_protection_des_donnees_Lancement_du_service_en_ligne_interactif_ThinkData____270120121001.asp

ICT Journal - La protection des données en 36 exemples sur ThinkData.ch
http://www.ictjournal.ch/News/2012/01/27/La-protection-des-donnees-en-36-exemples-sur-ThinkDatach.aspx

Journal économique et entrepreneurial - Protection des données – Campagne de sensibilisation pour les entreprises et les jeunes
http://www.jri.ch/journal/suisse/protection-des-donnees-campagne-de-sensibilisation-pour-les-entreprises-et-les-jeunes/

AlpICT - La protection des données en 36 exemples sur ThinkData.ch
http://blog.alpict.com/2012/01/30/la-protection-des-donnees-en-36-exemples-sur-thinkdata-ch/

Inno+Swiss - La protection des données en 36 exemples sur ThinkData.ch
http://www.inno-swiss.com/post/view/14909/

Thinkdata dévoilé lors de la journée internationale de la protection des données
http://ntdroit.wordpress.com/2012/01/27/thinkdata-devoile-lors-de-la-journee-internationale-de-la-protection-des-donnees/

Etat de Fribourg - Actualités
http://www.fr.ch/ww/fr/pub/functions/toutes_les_actualites.cfm?fuseaction_pre=Detail&NewsID=39904

Blog de Xavier Studer - Protection des données: un site suisse pour y voir clair!
http://www.xavierstuder.com/2012/02/02/protection-des-donnees-un-site-suisse-pour-y-voir-clair

Facebook PartiPirate Fribourgeois - https://www.facebook.com/PPFribourg/posts/229842500434582

ComputerWorld.ch - Edöb: Webdienst mit Tipps für Firmen
http://www.computerworld.ch/news/security/artikel/edoeb-webdienst-mit-tipps-fuer-firmen-58982

News.ch - Datenschutz-Kampagne für junge Erwachsene
http://www.news.ch/Datenschutz+Kampagne+fuer+junge+Erwachsene/526890/detail.htm

L'Hebdo - Espionnage: Que dit le droit suisse? - A consulter
http://www.hebdo.ch/que_dit_le_droit_suisse_145493_.html

Administration Fédérale - Sixième Journée de la protection des données: Lancement du service en ligne interactif «ThinkData»
http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=43207

Bureau des Préposées à la Protection des données et à la Transparence, Canton de Genève
http://www.ge.ch/ppdt/

Institute of Services Science- University of Geneva - http://iss.unige.ch/?q=content/thinkdata-launch-event-2012-data-protection-day
http://cui.unige.ch/Nouvelles/LancementThinkData.html

IDHEAP - http://www.idheap.ch/idheap.nsf/vwBaseDocuments/GDExpOGLY-8QUCGK?OpenDocument&lng=fr
http://idheap.academia.edu/oglassey/Blog/57450/Lancement-de-ThinkDatach--lIDHEAP-le-27-janvier--10h

Observatoire technologique - OTLab - Etat de Genève - Lancement de ThinkData http://ot-lab.ch/?p=1865




Retour du workshop Rezonance

posted Jun 29, 2010, 5:10 AM by Patrick Genoud   [ updated Jan 22, 2013, 12:57 PM by Giorgio Pauletto ]

Une trentaine de personnes ont participé à l'atelier Create the Service Box organisé par Think Services le 22 juin 2010 dans le cadre du Rendez-vous des Entrepreneurs romands, "De la créativité à l'action", organisé le 22juin 2010 dans les locaux de la FER à Genève.

La méthode

Create the Service Box est une méthode inspirée de la Product-Box, l’un des jeux innovants (Innovation Games) proposés par Luke Hohmann.Ces jeux sérieux sont utilisés aussi bien par les start-ups de laSilicon Valley que par les net-ups du monde des innovateurs sociaux.

(JPG)

Think Services a élargi le concept de la ProductBox de Hohmann à une Service Box dont l’objectifvise à rendre plus concret et tangible les caractéristiques et lesbénéfices attendus d’un service.

On déroule la Service Box au coursd’un atelier d’une durée de deux heures environ. Les participants serépartissent en groupes de 4 à 6 personnes. Dans une démarche deco-création ils disposent de 45 minutes environ pour matérialiser surles 6 faces de la boîte les bénéfices attendus du service traité.

La boîte permet de passer beaucoup plus facilement desconcepts au concret ; un concret sur lequel les participants peuventbeaucoup plus aisément rebondir en le complétant et en l’enrichissantd’idées nouvelles rendues tangibles par des images, des dessins, desdécoupages, des mobiles ou par tout autre support à leur imagination.Les six faces de la boîte constituent également une contrainte qui forceles participants à aller à l’essentiel et à prioriser defacto leurs messages.

Une fois la boîte terminée, celle-ci sert de support àla narration, au storytelling. Le groupe raconte sonhistoire, « vend » son service, en s’aidant de la boîte et de lasymbolique qu’elle véhicule.

Cette démarche de co-construction améliore lacompréhension, l’appropriation et la valorisation du service qui sinonreste purement intangible. Elle permet également de mettre l’accent surles éléments de valeur plutôt que sur les simples fonctionnalitésattendues.

L'atelier

L'objectif de l'atelier était d'illustrer la méthode Create the Service Box en travaillant sur l'ébauche de 5 services fictifs que le secteur public pourrait un jour offrir aux citoyens et aux entreprises. Il s'agissait des 5 services suivants:
  1. Votre eAdministration. L'administration se transforme avec le passage au digital. Que ce soit dans la partie administrative pure, dans les services de santé ou de l'éducation, les activités de l'administration devront être redéfinies avec les usagers. Quelles sont les valeurs ajoutées de ces nouvelles prestations à venir? Comment seront-elles utiles aux citoyens et aux entreprises ? Et comment pourront-elles s'inscrire durablement dans la vie quotidienne en utilisant des ressources raisonnables?
  2. Passerelle emploi. Ce service est proposé par le Département de la solidarité et de l'emploi. Il permet de placer dans une relation dynamique les demandeurs d'emplois, les entreprises du canton et les services de l'Etat concernés. "Passerelle emploi" se veut une véritable plateforme d'échange ouverte (notamment sur les autres réseaux sociaux tels que Linked'in ou Facebook). Son architecture flexible lui permet de rapidement s'adapter à un contexte changeant ainsi qu'à l'évolution des besoins des différentes parties prenantes.
  3. Service crèches. Ce service à destination des jeunes familles est proposé pour surmonter les difficultés liées à la garde de leurs enfants et assurer des situations quotidiennes ou exceptionnelles. Sécurité, confiance, clarté dans les relations sont des critères de qualité de ce service qui est naturellement multilingue. Quelles en sont les contours et les valeurs ajoutées?
  4. One stop shop to PME. Le Service One stop shop to PME offre un point d'entrée unifié sur l'ensemble des besoins des PME existantes ou en phases de création. Un tel service offre une assistance aussi bien dans les phases amont de création et d'innovation que dans le quotidien des affaires et des relations socio-économiques des PME. Décrire le service idéal qui permet d'avoir le plus de valeur ajoutée pour les utilisateurs tout en imaginant comment garder la solution viable en termes de ressources.
  5. Life long learning, La formation continue est le secteur de la formation professionnelle qui vise à répondre à des souhaits de réorientation professionnelle, d'approfondissement des connaissances, d'acquisition de nouvelles compétences et de valorisation des acquis de l'expérience. Elle peut prendre des formes différentes: formations permettant d’obtenir des titres universitaires (diplôme, certificat), formations qualifiantes sous forme de séminaires et conférences, certifications pour des outils/méthodes particuliers, etc. L’objectif du service d’orientation pour la formation continue est d’aider les personnes intéressées à choisir la formation la plus appropriée dans à leur cas.
Chaque groupe avait pour objectif de tangibiliser l'un de ces 5 services en travaillant notamment sur les valeurs liées aux usages et à la perception amenés par le service. L'exercice n'était pas forcément évident car avant de pouvoir tangibiliser le service qui lui était attribué (le but initial de Create the Service Box), chacun devait faire l'effort d'imaginer ce que pouvait plus précisément offrir l'ébauche proposée. L'atelier s'est ainsi naturellement déroulé en deux phase distinctes:
  1. Une première phase de création autour du service lui-même. Comment l'imaginait-on? Sur quelles valeurs devait-il s'aligner? Que pouvait en retirer le citoyen?
  2. Une deuxième phase de création autour de la tangibilisation des usages et des valeurs imaginés lors de la phase initiale.
Les membres de Think Services ont noté un enthousiasme évident des participants. Les courtes explications préliminaires ont manifestement suffi et tout le monde s'est retrouvé très rapidement à la tâche. Après 15 à 20 minutes plus conceptuelles que réellement créatives, les gens ont commencé à se lâcher: discussions animées, va-et-viens entre les tables; le signe que la phase de créativité battait son plein. Une demi-heure et pas mal de fantaisie plus tard, les 5 groupes nous racontaient leur histoire en s'aidant de la boîte sur laquelle ils avaient travaillé. La créativité était au rendez-vous, tant au niveau de de la richesse des services envisagés, que des boîtes elles-mêmes ou des histoires qu'elles permettaient de véhiculer. En un peu plus de 45 minutes, les 5 groupes témoignaient très concrètement des potentialités de la méthode en proposant des pistes très intéressantes sur les thèmes proposés comme en témoignent les séquences suivantes: 




Impressions des participants

Les participants ont unanimement apprécié l'exercice et leurs commentaires nous encouragent à investiguer plus avant dans ce domaine. Ils ont pu constater le potentiel de la méthode, tant comme outil de créativité, "Mieux qu'une séance de brainstorming", que de tangibilisation d'un service. "Entre les mots et la boîte, tout change!" s'est exclamé l'un d'eux en notant avec quelle facilité on parvient à concrétiser ainsi des concepts et à en faciliter la compréhension. Un autre aspect intéressant du workshop concerne sa dimension collaborative: "Cet atelier permet de faire facilement travailler ensemble des gens provenant d'univers différents", "Ce processus génère de l'entraide" ont souligné les participants qui envisagent des utilisations détournées de la démarche.

Beaucoup se sont accordés sur le fait que Create the Service Box pouvait aisément être transposée dans leur environnement professionnel: "En 1 heure on parvient au même résultat qu'en 4 heures avec d'autres méthodes". Des question subsistaient cependant sur la manière de s'emparer des résultats de l'atelier pour les passer à l'étape suivante: "Et après, que fait-on ?"  Et c'est notamment sur la suite à donner à cet atelier que Think Services planchera au cours des mois à venir.

Toute l'équipe de Think Services remercie vivement les participants à l'atelier pour leur contribution qui a permis de comprendre un peu mieux encore les mécanismes de cette méthode dont nous encourageons l'utilisation. Nous rappelons que Create the Service Box prendra plus de valeur encore si Think Services pouvait bénéficier des retours d'expérience de toute personne l'ayant expérimentée.

Sur le même sujet, et pour compléter ce billet, signalons le retour de l'atelier d'appropriation du plan stratégique des systèmes d'information de l'Etat de Genève publié sur le site de l'Observatoire technologique.


Created with Admarket's flickrSLiDR.

Workshop Rezonance le 22 juin 2010

posted Jun 15, 2010, 6:20 AM by Patrick Genoud   [ updated Jun 29, 2010, 5:08 AM ]

Think Services participera à la 3è édition du Rendez-vous des Entrepreneurs romands, "De la créativité à l'action", organisée le 22 juin 2010 dans les locaux de la FER à Genève.

Cette journée permettra de poursuivre la réflexion sur la complexité et les qualités du manager du 3è millénaire. Si les entreprises qui survivront demain sont celles qui encouragent la créativité aujourd'hui, alors comment devenir plus créatif ? La créativité, loin d'être un don accordé à quelques-uns, est un  processus appris, une manière de cultiver une bonne idée et de l'amener à porter ses fruits. Comment développer des idées ? Comment nourrir nos tendances à l’expansion, soit nos instincts d’exploration, de plaisir de la nouveauté, de risque et de curiosité, plutôt que nos tendances conservatrices, soit nos instincts de préservation, d’accroissement et d’économie ?

« Comment passer de l'idée d'un service à sa création tangible? »

Dans le cadre de cette conférence, Think Services animera l'atelier « Create the Service Box » qui vise à apporter des réponses à cette question.

Lors de cet atelier, nous proposons de construire un objet qui permet de cerner, rendre lisible et tangible les caractéristiques et les bénéfices attendus, plutôt que de demander directement aux participants de répondre à des problèmes complexes, par exemple, comment imaginer et mettre en œuvre un nouveau produit ou service. Dans nos sociétés tertiarisées, nous nous orientons de plus en plus vers une économie de services. Cette transformation s'accompagne d'un besoin de redéfinir la chaîne de valeur et l'offre autour du nouveau mix produits + services. Afin de s'approprier durablement la dynamique des services, nous présenterons une méthode créative permettant de concrétiser et faciliter ce passage.

De quoi s'agit-il?
Dans cet atelier vous découvrirez comment vous pouvez cerner les besoins et attentes de vos clients ou usagers, imaginer avec eux de nouveaux services ou transformer vos propositions actuelles et trouver quels sont les éléments perçus comme valeur ajoutée. Nous allons littéralement construire une boîte qui contient le service proposé et, une fois celle-ci terminée, utiliser des techniques de storytelling pour la présenter. La démarche est celle d'un jeu sérieux permettant une mise en évidence des préférences et de la valeur ajoutée perçue.

Pourquoi ça marche?
Quoique vous imaginiez pour eux, les clients veulent un service qui résolve leur problème. En co-construisant ce service, vous permettez une compréhension profonde, une appropriation, une valorisation du service qui sinon reste purement intangible. Cette concrétisation du service permet aussi durant le storytelling de mettre l'accent sur les éléments de valeur plutôt que sur les simples fonctionnalités attendues. Le jeu s'inscrit résolument dans l'ouverture d'esprit, l'innovation et le dépassement des idées reçues. Le processus permet toutefois aussi de ressortir avec des éléments très concrets et actionnables.

D'où ça vient?
Cette méthode est inspirée par les approches de jeux innovants (Innovation Games de Luke Hohmann) et de focus groups participatifs. Celles-ci sont utilisées aussi bien par les start-ups de la Silicon Valley que par les net-ups du monde des innovateurs sociaux. Vous serez accompagnés par une équipe qui étudie et connait ces méthodes composée d'acteurs de la sphère universitaire, des secteurs privé, public et industriel.

Notre équipe sera composée pour l'occasion de:

Giorgio Pauletto
Conseiller en technologie et stratégie, Observatoire technologique, CTI , Etat de Genève

Patrick Genoud
Conseiller en technologie et stratégie, Observatoire technologique, CTI , Etat de Genève

Jean-Henry Morin
MER, Département des Systèmes d'Information, Université de Genève

Vincenzo Pallotta
Professor, Department of Computer Science, Webster University Geneva


Jolita Ralyté
Senior researcher, Département des Systèmes d'Information, Université de Genève

LIFT10 Workshop

posted May 6, 2010, 3:19 AM by Vincenzo Pallotta   [ updated Sep 8, 2010, 6:07 AM by Patrick Genoud ]

 iDemocracy! Do you? Open Voting and Tribe oriented Public Debate

Context :
Last years' workshop " I remember voting for the first time at the age of 16 in 2025 " revealed some very interesting ideas. One in particular raised great questions and discussions around the idea of Public Voting. Voting becoming a matter of public records also led to discussing the possibility of being able to change the vote within a voting period, before the cutoff date.

Building on this idea, without changing anything in the voting process itself, and witnessing the increasing use of social networks to also share mundane information on a daily basis, led us to imagine along the idea of a Political Wall in a similar way people interact on social networks through their wall. Facilitating and enabling a Social Network based Public Debate where people can express and share their opinions, react, post, protest, argue, etc. through each others Political Wall appeared as a promising idea.

At a time when democracy is suffering a lack of participation and interest, we will question the idea that maybe social networks and tribe centered interactions could transform Public Debate in a way never imagined before. Master level students in Information Systems and Public Administration are working on this project. Should the planed prototype services be available at the time of the workshop, they will be included in the scenario for experimentation.

Workshop format :
- Highly interactive, group work with expected take-away results
- Role / game oriented co-creative process

1-4 of 4